Engaging, educating and empowering communities to create a better future
| ACCUEIL | NOUVELLES | QUI NOUS SOMMES | NOTRE TRAVAIL | NOUS SOUTENIR | MEDIAS | PARTENAIRES | CONTACT |

Nouvelles

Apercu de nos ateliers BC: Puisse Votre Privilège ne pas Obscurcir Votre Empathie

21. January 2022

Alejandra a été notre instructrice Colombienne pour la seconde partie du projet sur le rapprochement des cultures en 2021. Durant ses ateliers professionnels, elle aborda les problèmes mondiaux phares, leur origine et les objectifs de développement durable de «l'égalité des genres» et de « la paix, la justice, et des institutions capables» comme solutions à ces problèmes. Le «privilège» a été l’un des sujets les plus importants pendant les sessions avec les élèves du secondaire de Berlin.

Par María Alejandra Moreno Jaramillo

Lorsqu’on discute des problèmes mondiaux, plusieurs opinions surgissent. Pour certaines personnes, le changement climatique, la surconsommation, le racisme, la pauvreté, la guerre, les inégalités, la xénophobie, et le sexisme (entre autres) sont les principaux problèmes, tandis que pour d’autres, ils ne sont même pas réels ou ne sont pas considérés comme des problèmes. À cela, on pourrait se demander pourquoi il en est ainsi; pourquoi ce qui pourrait être si clair pour certains, est appelé une conspiration par d’autres. Ces dernières questions surgissent particulièrement lorsque l’on considère toutes les preuves visuelles et scientifiques que tous les problèmes énumérés ci-dessus se produisent de différentes manières et partout. Par exemple, la surconsommation sous forme de «cimetières de vêtements» dans le désert d’Atacama, la xénophobie sous la forme de milliers d’immigrants qui ont navigué sur des mers dangereuses pendant des semaines et sont rejetés aux frontières Européennes ou le sexisme représenté par des taux croissants de violence domestique et de fémicide après l’épidémie de COVID-19. Et les exemples n’en finissent pas…pourquoi certaines personnes continuent-elles donc à négliger l’existence de ces problèmes? L’une des réponses les plus essentielles que j’ai personnellement trouvée à cette question est le privilège.

Défini par le dictionnaire Cambridge comme « un avantage qu’une seule personne ou un groupe de personnes possède, généralement en raison de leur position»1, le privilège est partout et opère tout le temps, que nous le remarquons ou non. Certaines des positions ou des caractères identitaires qui participent à la conception de cet avantage incluent: « la race, le sexe, l’orientation sexuelle, la réligion, le statut socio-économique, le pays d’origine, la langue et/ou la capabilité»2. Par exemple, un homme blanc, riche, citoyen des Etats-Unis, et cis-genre a un privilège sur une femme indigène, noire, colombienne en ce qui concerne, par exemple, le pouvoir de décision qu’il a dans différentes situations. Cependant, cela n’implique pas pour autant que le privilège est quelque chose d’inhérent, de naturel ou incorporé à notre «ADN». Au contraire, il résulte de la façon dont les sociétés ont été établies. Par le passé, les différentes hiérarchies et les relations de pouvoir ont été fortement basées sur ces caractéristiques, provoquant de nombreuses divisions sociales, injustes et nuisibles. Dans ce sens, tout cela signifie que pour qu’un privilège existe, personne ne doit l’avoir; en d’autres termes parler d’avantage découle directement de l’existence d’un désavantage.

En conséquence, le manque de conscience de privilège de plusieurs personnes, précisément des personnes privilégiées, est l’une des plus grandes sources de négligence des grands problèmes comme le racisme, la xénophobie, le sexisme, ou le changement climatique. Si une attention particulière est accordée à ceux qui renient ces problèmes, l’on réalisera que ces problèmes ne les affectent pas directement ou sont même renforcés par ces personnes. De cette même manière, être conscient des privilèges que l’on a, est une première étape pour les redistribuer et leur enlever l’étiquette d’avantage et, ainsi, démanteler la structure du pouvoir qui rend des problèmes mondiaux si nocifs. En 2019, la déclaration: « Puisse votre privilège ne pas obscurcir votre empathie» est devenue populaire en Colombie pendant les protestations massives qui ont eu lieu dans le pays pour exiger des changements, des meilleures conditions de vie, la justice, entre autres. Beaucoup d’entre nous, Colombiens, ont réalisé que pour que le changement commence vraiment à se produire, nous devons d’abord reconnaître d’où nous venons et comment cela nous place dans la société. Prendre conscience de mon privilège (à un certain degré) a été un grand pas en avant pour être plus sensible, empathique, un responsable du changement et un réveil à mon sens le plus profond de la justice.


Plus de nouvelles

04. May 2022
Malaria Week Berlin 2022: un entraînement pour le corps et l´esprit

spacer

10. January 2022
Football for Life: Peace, Love and Football

spacer

20. December 2021
Apercu de nos ateliers BC: Nous sommes les filles de toutes les sorcières que vous n’avez pas pu brûler! - Argentine

spacer

04. November 2021
Perspectives de nos ateliers BC: Plus d’électricité à quel coût?

spacer

07. June 2017
Un nouveau sponsor avec "Zapf Umzüge"

spacer

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |