Engaging, educating and empowering communities to create a better future
| ACCUEIL | NOUVELLES | QUI NOUS SOMMES | NOTRE TRAVAIL | NOUS SOUTENIR | MEDIAS | PARTENAIRES | CONTACT |

Nouvelles

Perspectives de nos ateliers BC: Plus d’électricité à quel coût?

04. November 2021

Un point de vue critique du Brésil

Norberto Filho, notre récent formateur brésilien pour le programme Bridging Cultures, a parlé de l'objectif de développement durable 12 "Consommation et production responsables" et du "Changement climatique" (SDG 13) lors de ses ateliers dans différents lycées de Berlin. En lien avec ces sujets, il présente dans cet article la situation brésilienne concernant la production d'énergie et son impact sur le climat.

Par Norberto Filho

La production de l’électricité et l’énergie est un sujet très commun quand nous parlons du climat. Les fossiles combustibles jouent un grand rôle dans la production globale d’énergie et sont directement liés à l’émission de gaz à effet de serre et au changement climatique.

De ce point de vue, l’on peut considérer le Brésil comme un endroit chanceux: les rivières denses et à fort débit du pays font de la production d’électricité hydroélectrique la principale source de la matrice brésilienne, représentant 63% de la production d’électricité.

Peut-on donc dire que le Brésil n’a pas à s’inquiéter à propos du climat et de l’énergie, et peut seulement observer les autres pays dans leur quête d’énergie renouvelable? La réponse est un ‘non’ fort et clair. Et voici pourquoi:

La forte dépendance vis-à-vis de l’énergie hydroélectrique la rend vulnérable quand nous considérons le changement climatique. Aussi, ces centrales hydroélectriques ne sont pas sans revers non plus.

La première raison en est la saison sèche attendue, mais comme le climat change, il a été souvent plus intense, et outre les soucis liés à l’approvisionnement en eau, les perturbations energétiques sont devenues plus courantes.

En prenant un peu de recul: pourquoi les sécheresses s’intensifient-elles? L’acteur principal compte tenu du rythme des pluies est la forêt tropicale d’Amazonie au Brésil. La forêt tropicale occupe la zone la moins peuplée du nord du pays. Pourtant le cycle des pluies, même à des centaines de kilomètres de l’Amazonie, dépend de l’existence de cette forêt géante. Et le pays est confronté à de graves problèmes liés à la déforestation.

Si d’une part le Brésil a fait un pas en avant avec les énergies renouvelables, avec des centrales hydroélectriques, d’autre part il devrait être conscient de la déforestation de l’Amazonie et ses conséquences sur l’approvisionnement en eau.

Plus d’énergie renouvelable ne devrait pas non plus inclure de nouveaux barrages électriques. Ils peuvent constituer des problems écologiques et sociétaux.

Un exemple palpable de ces impacts peut être vu dans l’énorme centrale hydroélectrique construit récemment au Brésil: Belo Monte. Ce projet a impacté un grand nombre d’autochtones vivant dans la région. Ils n’ont jamais approuvé ce projet, non seulement à cause de ses conséquences environnementales nocives mais aussi parce qu’il dégrade littéralement une partie de leur terre ancestrale. Enfin, il y a une intervention humaine massive dans l’Amazonie, qui a bloqué une rivière, détruit la nature et la relation des gens qui en dépendent. Plus d’énergie à quel coût?

Les révendications des groupes autochtones sont difficilement prises en considération par les décideurs parce qu’ils sont en minorité. Toutefois, les peuples autochtones en Amérique du Sud ont vécu dans la forêt pendant des siècles sans la détruire, et les données aussi montrent le fait que leur territoire est remarquablement efficace pour maintenir un environnement sain. Il est temps de jeter un autre regard sur la préservation: après tout, la crise climatique est déjà là et la protection de l’Amazonie ne doit pas être <> une préoccupation environnementale ou un agenda pour les minoritaires, comme les peuples autochtones. Cela doit être traité comme un sujet très urgent. Il est temps de considérer l’Amazonie aussi comme  un déterminant de la sécurité humaine, comme une forme de prévention de risques et une clé au développement social; non pas comme un obstacle à des conceptions dépassées du pogrès.




Plus de nouvelles

04. May 2022
Malaria Week Berlin 2022: un entraînement pour le corps et l´esprit

spacer

21. January 2022
Apercu de nos ateliers BC: Puisse Votre Privilège ne pas Obscurcir Votre Empathie

spacer

10. January 2022
Football for Life: Peace, Love and Football

spacer

20. December 2021
Apercu de nos ateliers BC: Nous sommes les filles de toutes les sorcières que vous n’avez pas pu brûler! - Argentine

spacer

07. June 2017
Un nouveau sponsor avec "Zapf Umzüge"

spacer

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |